quaternaire


quaternaire

quaternaire [ kwatɛrnɛr ] adj. et n. m.
• 1488; lat. quaternarius
1Formé de quatre éléments, divisible par quatre. Chim. Composé quaternaire, dont la molécule renferme quatre espèces différentes d'atomes. Ammonium quaternaire. Biochim. Structure quaternaire : association non covalente de plusieurs chaînes polypeptidiques conduisant à des protéines oligomériques stables.
2(1829) Ère quaternaire, et n. m. (1854) le quaternaire : ère géologique la plus récente comprenant l'époque actuelle, d'une durée approximative de deux à quatre millions d'années. L'ère quaternaire est caractérisée par une succession de grandes glaciations et par l'apparition de l'homme.
3Écon. Secteur quaternaire, fondé sur l'économie de la demande sociale et animé par les associations. « ce secteur quaternaire situé hors marché et constituant un système essentiellement non monétaire, fondé sur l'échange de services et de temps » (Le Monde, 1997).

quaternaire adjectif (latin quaternarius) Se dit des composés chimiques contenant quatre éléments différents. Se dit d'un atome de carbone ou d'azote lié à quatre atomes de carbone. ● quaternaire (expressions) adjectif (latin quaternarius) Axe quaternaire, axe de symétrie, d'ordre quatre. Ère quaternaire ou quaternaire (nom masculin), subdivision supérieure de l'ère cénozoïque, d'une durée approximative de 2 à 4 millions d'années, caractérisée par de grandes glaciations et par l'évolution de l'homme. Numération quaternaire, système de numération de base 4.

quaternaire
adj. et n. m.
d1./d Composé de quatre éléments.
CHIM Composé quaternaire, contenant quatre éléments différents.
d2./d GEOL L'ère quaternaire ou, n. m., le quaternaire: l'ère géologique la plus récente et la plus brève, marquée par l'apparition de l'homme.
|| De l'ère quaternaire. Faune quaternaire.
d3./d ECON Le secteur quaternaire ou, n. m., le quaternaire: l'ensemble des activités de services modernes (informatique, recherche scientifique et technique, etc.).
Encycl. Géol. - On situe le début de l'ère quaternaire à env. moins 4 millions d'années. Deux grands phénomènes caractérisent le quaternaire européen: les glaciations et les transgressions marines. Quatre glaciations (Günz, Mindel, Riss, Würm) ont déterminé la faune et la flore quaternaires. En Europe, la plupart des espèces vivantes du tertiaire disparurent lors de la première glaciation et seules subsistèrent les espèces adaptées aux climats froids (rhinocéros laineux, par ex.); les espèces tropicales furent repoussées vers le sud; d'Afrique, elles remontèrent vers le nord à chaque période interglaciaire, mais furent arrêtées par la Méditerranée. Le quaternaire est divisé en deux parties inégales:
d1./d le pléistocène, qui s'achève (arbitrairement) à la fin du paléolithique et occupe donc la quasi-totalité du quaternaire;
d2./d l'holocène, qui se prolonge jusqu'à nos jours et ne compte que quelques milliers d'années.

⇒QUATERNAIRE, adj.
A. — Divisible par quatre, qui a pour base quatre. Numération quaternaire (DG). Arithmétique quaternaire (LE GARFF 1975). 16 est un nombre quaternaire (Lexis 1975, Lar. Lang. fr.). Ces quatre hommes [les quatre évangélistes] (...), tout divers qu'ils soient, sont cependant le même homme, l'homme quaternaire, l'homme sous quatre aspects, la tétrade humaine (P. LEROUX, Humanité, 1840, p. 837). Le sec (...) figurait (...) l'âpreté, la dureté, l'obstination, la violence. Cette division quaternaire se retrouvait dans un nombre considérable de phénomènes naturels, et notamment dans les quatre humeurs de base: lymphe, sang, bile, atrabile (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 179).
En partic.
♦ [Chez les pythagoriciens] Le nombre quaternaire, et p. ell., le quaternaire. ,,La progression arithmétique des quatre premiers nombres`` (Symboles 1969); le nombre quatre. Le nombre quaternaire était regardé par les pythagoriciens comme un nombre sacré (Ac. 1835, 1878). Trois est le nombre de l'existence, qui comprend la génération et le produit. Ajoutez le quaternaire, vous avez le sept, qui est la formule du ciel (BALZAC, L. Lambert, 1832, p. 213).
CHIMIE
[En parlant d'un composé] ,,Qui renferme quatre corps simples`` (DUVAL 1959). [Les composés organiques] sont quaternaires, contenant fondamentalement de l'azote, du carbone, de l'hydrogène et de l'oxygène (LE GENDRE ds Nouv. Traité Méd. fasc. 7 1924, p. 225).
[En parlant d'un atome qui a cinq valences] ,,Dont quatre valences sont occupées par des radicaux organiques`` (DUVAL 1959). Hydrate d'ammonium quaternaire (Méd. Biol. t. 3 1972).
ÉCON. Secteur quaternaire. ,,Groupe social qui comprend les personnes ayant une fonction de commandement, de décision, d'organisation ou de recherche``. Il y a un secteur quaternaire de la vie sociale qu'il est nécessaire de renforcer, en moyens financiers et en ressources humaines de qualité (Revue générale des Chemins de fer, févr. 1971 ds GILB. 1980).
B. — GÉOL., PALÉONT.
1. Époque, ère, période quaternaire ou quaternaire, subst. masc. Quatrième ère géologique, la plus récente. Synon. ère anthropozoïque (v. ce mot s.v. anthropo-). Un elephas antiquus du milieu de la période quaternaire (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 63). L'homme que nous apercevons sur terre, au quaternaire finissant, c'est vraiment déjà l'homme moderne (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 222):
1. L'apparition de l'homme ou du moins sa présence constatée pour la première fois avec une entière certitude, constitue le phénomène primordial de l'ère quaternaire...
J. DÉCHELETTE, Manuel archéol. préhist. , celt. et gallo-romaine, t. 1, 1908, p. 35.
2. Qui appartient à cette ère. Glaciations, terrains quaternaires. Régions laissées libres dans le nord de l'Europe par le recul des glaciers quaternaires (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 279). La flore quaternaire que nous connaissons (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 626).
[En parlant d'un animé] Qui appartient au début de cette ère. Synon. préhistorique. L'homme quaternaire, essentiellement pêcheur et surtout chasseur, ne connaissait ni l'agriculture ni même la domestication des animaux (MORTILLET, Préhist., 1882, p. 628). D'innombrables toucans (...) au vol lourd d'oiseau quaternaire, monstres pareils aux oiseaux chimériques des dessins animés (MORAND, Londres, 1933, p. 130):
2. Pour un ancien modèle, c'en est un: une pierre pointue emmanchée dans un os bruni. (...) Il brandit sa hache d'homme quaternaire et semble lui-même un pithécanthrope affublé d'oripeaux...
BARBUSSE, Feu, 1916, p. 16.
Prononc. et Orth.:[]. Gén. [kw-] mais LAND. 1834, NOD. 1844 [k-] et PASSY 1914 [kw-], [k-]. V. quadri-. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1488 (Le second volume de la mer des hystoires, Paris, f ° 37 r °: Plotinus [...] dit que il y a quatre especes de vertus quaternaires); 1. a) 1515 arithm. (Cl. PLATIN, Œuvre tressubtile et profitable de l'art et science de aritmeticque, f ° 2 v °); b) 1845 chim. (BESCH.); c) 1904 métr. lat. (Nouv. Lar. ill.); 2. géol. a) 1829 adj. terrains quaternaires (J. DESNOYERS ds Ann. des sc. nat., t. 16, p. 403); 1884 période quaternaire (HUYSMANS, À rebours, p. 85); b) 1882 subst. (MORTILLET, Préhist., p. 483). Empr. au lat. quaternarius, att. au sens 1 a et c dès le Ier s., dér. de quaterni (quaterne). Fréq. abs. littér.:42.

quaternaire [kwatɛʀnɛʀ] adj.
ÉTYM. 1488, arithm.; lat. quaternarius, de quaterni « quatre à la fois ».
1 Qui est formé de quatre éléments, disposé, divisible par quatre.Mus. || Rythme quaternaire.Chim. || Composé quaternaire, dont la molécule renferme quatre espèces différentes d'atomes (se dit aussi d'un composé pentavalent uni par quatre valences à quatre radicaux organiques).|| « Ammonium quaternaire » (Rev. gén. des sc., juil. 1903, p. 760).
2 Qui vient en quatrième lieu.(1829, Desnoyers, terrains quaternaires, nom donné aux terrains de transport, aux sédiments). Géol. || Ère quaternaire, et, n. m., le quaternaire : l'ère (cit. 8) géologique la plus récente comprenant l'époque actuelle, d'une durée approximative d'un million d'années, dite aussi anthropozoïque parce qu'elle correspond à l'apparition de l'homme (I., 1. cit. 9). → Paléontologique, cit. 1. || Divisions du quaternaire : pléistocène (quatre glaciations : Günz, Mindel, Riss et Würm, et trois périodes interglaciaires. Paléolithique) et holocène (correspondant au mésolithique, au néolithique, à la protohistoire et aux temps historiques). || Le glyptodonte, le mammouth, le mastodonte, le mégathérium, grands mammifères fossiles du quaternaire.
3 Écon. || Le secteur quaternaire : secteur de l'économie sociale fondé sur l'échange de services et de temps et animé par des associations.
0 En caricaturant, on peut dire qu'on est passé d'une économie de subsistance essentiellement agricole (secteur primaire) à une économie industrielle d'équipement (secteur secondaire), puis à une économie de services marchands et collectifs (secteur tertiaire), et aujourd'hui à une économie de la personne, c'est-à-dire de la « production » de l'individu, de sa formation, de ses compétences personnelles, de sa santé, de ses relations, voire de son patrimoine génétique… En ce sens, on peut parler de l'émergence d'un secteur quaternaire de l'économie.
Le Monde, 2 mars 1999, p. 7.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quaternaire —  Pour l’article homonyme, voir Quaternaire (revue).  Pour l utilisation du terme en économie, voir Secteur quaternaire. Le Quaternaire désigne une période géologique récente, qui se poursuit actuellement. Elle est caractérisée par le… …   Wikipédia en Français

  • quaternaire — (koua tèr nê r ) adj. 1°   Qui vaut quatre, ou qui est divisible par quatre. Le nombre quaternaire.    Substantivement. •   Deux binaires font le quaternaire, et dix dizaines une centaine, PASC. Esprit géom. I. 2°   Terme de chimie. Se dit des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • QUATERNAIRE — adj. des deux genres Qui est composé de quatre, qui est disposé par quatre; qui est divisible par quatre. QUATERNAIRE signifie aussi Qui vient en quatrième lieu. En termes de Géologie, Terrain quaternaire, Terrain de la période la plus récente.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • QUATERNAIRE — adj. des deux genres (On prononce Coua. ) Qui vaut quatre, ou Qui est divisible par quatre. Le nombre quaternaire était regardé par les pythagoriciens comme un nombre sacré …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Quaternaire —    Le quaternaire est une période géologique du cénozoïque, c est la nôtre, elle a débuté il y a 2,588 millions d années …   L'Abécédaire du Vin

  • QUATERNAIRE (ÈRE) — Le terme «Quaternaire» a été créé en 1829 par le géologue français Jules Desnoyers. Il s’agit de la période de temps la plus récente et la plus courte de l’échelle géologique. Constituant la dernière époque du Cénozoïque et des temps… …   Encyclopédie Universelle

  • Quaternaire (revue) —  Pour l’article homonyme, voir Quaternaire.  Quaternaire Pays  France Langue Fra …   Wikipédia en Français

  • Ère quaternaire — Quaternaire Le Quaternaire désigne une période géologique récente (qui se poursuit actuellement) caractérisé par le retour de cycles glaciaires. En paléontologie, le Quaternaire est marqué par l évolution du genre Homo, dont font partie les… …   Wikipédia en Français

  • Secteur quaternaire — Dans le prolongement des travaux de Colin Clark et d Alfred Sauvy, certains auteurs ont enrichi la typologie traditionnelle des trois secteurs économiques (secteur primaire, secteur secondaire, secteur tertiaire) en affirmant l existence d un… …   Wikipédia en Français

  • Économie quaternaire — «L’économie quaternaire» ou «économie du quaternaire» est un concept créé par Michèle Debonneuil. Le concept recouvre essentiellement un secteur économique conjuguant le secteur secondaire et le secteur tertiaire dont les produits ne sont ni des… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.